L'humilité par Saint Josémaria Escriva.

Nous allons parler d'humilité, car c'est la vertu qui nous aide à connaître à la fois notre misère et notre grandeur.
Amis de Dieu, 94

Jésus-Christ Notre Seigneur nous propose fréquemment dans sa prédication l'exemple de l'humilité : mettez-vous à mon école, car Je suis doux et humble de cœur. Afin que toi et moi nous apprenions qu'il n'y a pas d'autre chemin, que c'est seulement quand nous connaîtrons vraiment notre néant que nous attirerons à nous la grâce divine.Pour nous, Jésus est venu souffrir de la faim et mourir, Il est venu ressentir la soif et donner à boire, Il est venu se revêtir de notre mortalité et revêtir l'immortalité, Il est venu pauvre pour faire des riches. (St Augustin, Homélie pour le dimanche des Rameaux, 49, 19)
Amis de Dieu, 97.

« La prière » est l'humilité de l'homme qui reconnaît en même temps sa profonde misère et la grandeur de Dieu, à qui il s'adresse et qu'il adore, de sorte qu'il attend tout de Lui et rien de lui-même.
« La foi » est l'humilité de la raison, qui renonce à son propre critère et qui se prosterne devant les jugements et l'autorité de l'Eglise.
« L'obéissance » est l'humilité de la volonté, qui s'assujettit à la volonté d'autrui, pour Dieu.
« La chasteté » est l'humilité de la chair, qui se soumet à l'esprit.
« La mortification » extérieure est l'humilité des sens.
« La pénitence » est l'humilité de toutes les passions, immolées au Seigneur.
— L'humilité, c'est la vérité sur le chemin de la lutte ascétique.
Sillon, 259

Dieu résiste aux orgueilleux, mais c'est aux humbles qu'Il donne sa grâce, nous enseigne l'Apôtre saint Pierre. A toute époque, en toute situation humaine, il n'existe qu'un seul chemin pour vivre une vie divine, celui de l'humilité. Serait-ce que le Seigneur prend plaisir à notre humiliation ? Non. Que pourrait gagner à notre humiliation Celui qui a créé toutes choses, qui maintient et gouverne tout ce qui existe ? Dieu désire seulement notre humilité, que nous nous vidions de nous-mêmes, pour pouvoir nous remplir; Il veut que nous ne Lui opposions pas d'obstacle, afin que — pour parler de façon humaine — sa grâce trouve davantage de place en notre pauvre cœur. Parce que le Dieu qui nous incite à être humbles est Celui qui transfigurera notre corps de misère pour le conformer à son corps de gloire, avec cette force qu'Il a de pouvoir même se soumettre tout l'Univers. Notre Seigneur nous fait siens, nous divinise d'une bonne divinisation.
Amis de Dieu, 98

Plus tu es grand, plus il faut t'abaisser pour trouver grâce devant le Seigneur. Si nous sommes humbles, Dieu ne nous abandonnera jamais. Il humilie l'arrogance de l'orgueilleux mais sauve les humbles. Il délivre l'innocent qui sera sauve a cause de la pureté de ses mains. La miséricorde infinie du Seigneur ne tarde pas à venir en aide à celui qui L'appelle du fond de son humilité. Et Il agit alors comme la personne qu'Il est: comme Dieu Tout-Puissant. Bien qu'il y ait de nombreux dangers, bien que l'âme paraisse traquée, bien qu'elle se trouve entourée de toutes parts par les ennemis de son salut, elle ne périra pas. Et ce n'est pas seulement une tradition du temps passé: cela continue de se produire de nos jours.
Amis de Dieu, 104

Je vous rappelle que, si vous êtes sincères, si vous vous montrez tels que vous êtes, si vous vous divinisez, à force d'humilité et non d'orgueil, nous nous sentirons sûrs, vous et moi, dans n'importe quel milieu, nous pourrons toujours parler de victoires et nous aurons droit au nom de vainqueurs. Grâce à ces victoires intimes de l'amour de Dieu, qui apportent la sérénité, le bonheur de l'âme, la compréhension.
Amis de Dieu, 106

Veux-tu la vivre, cette sainte audace, pour obtenir que Dieu agisse à travers toi ? — Aie recours à Marie, et Elle t'accompagnera sur le chemin de l'humilité, pour que, devant ce qui est impossible à l'esprit humain, tu saches répondre par un « fiat ! » (que cela s'accomplisse) pour que la terre s'unisse au Ciel.
Sillon, 124



Enregistrer un commentaire