"Ton Sang recommence à vivifier les os desséchés de l’Adam qui est en nous" de Benoit XVI

croix de Jésus
Dieu notre Père,
nous contemplons dans la Croix de ton Fils
les plaies de sa Passion glorieuse,
chemin qui conduit chaque baptisé
à une union profonde, intime,
par cet acte suprême d’Amour.

Ta Croix, ô Jésus,
résume les souffrances du monde.
Elle est surtout le signe tangible de ton Amour,
mesure de la bonté du Père envers l’homme blessé par le péché ;
voie de sanctification pour  qui cherche ton Visage.

Ce n’est qu’en se laissant illuminer par la lumière de ton Amour
que l’homme et la nature entière peuvent être rachetés,
que la beauté peut finalement refléter la splendeur de ton Visage,
comme la lune reflète le soleil.

En jaillissant de la Croix glorieuse,
ton Sang recommence à vivifier les os desséchés de l’Adam qui est en nous,
pour que chacun retrouve la joie de se mettre en marche vers la sainteté.

Que cet Amour nous ravisse o Jésus,
rende notre cœur humble,
pour être intimement configuré à toi
par les larmes de la prière,
cette participation intérieure
de notre amour répondant à ton Amour.

Ainsi soit-il.



D’après Benoit XVI – Méditation au sanctuaire de La Verna, le 13 mai 2012


Enregistrer un commentaire